Inquiétude...

Quatre paires de jumelles fouillent la falaise à la recherche du jeune gypaète.

S'est-il déjà envolé?... Impossible répond François , le biologiste, il lui manque un mois de développement.

Au bout de 45 minutes, Philippe remarque une tache noire au pied de la falaise. Quinze minutes plus tard, nous sommes auprès de l'oiseau. François contrôle brièvement son état de santé et conclut qu'il n'a aucune fracture mais il est détrempé par la pluie qui tombe depuis 3 jours. Une chance que le renard ne l'aie pas trouvé avant nous...SA sauvetage Dimitri

Après avoir consulté les spécialistes, François propose de replacer le jeune dans la falaise, à l'abri des prédateurs. La manoeuvre nous prendra le reste de la journée.

Au passage, Philippe qui fût le premier à photographier un gypaète dans le ciel de la vallée, en 1989, ne boude pas son plaisir de prendre le premier gypaète né à Bagnes, dans ses bras. Quand la passion vous anime...SA Dimitri Phil

Retour